AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Enfer est pavé de bonnes intentions...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SUPERMEGALOSAURUS

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 24/05/2012

MessageSujet: L'Enfer est pavé de bonnes intentions...   2012-05-24, 5:31 pm

Salut à tous !

Je m'inscris sur le forum suite à un concours de circonstances indépendant de ma volonté, ne détenant aucun varan en captivité. Il m'est néanmoins arrivé une aventure avec l'un de ces fascinants reptiles que je tiens à vous raconter ci-dessous, de manière à ce que d'éventuels lecteurs ne fassent pas la même bêtise que moi, si d'aventure ils venaient à être confrontés à la même situation.

La semaine dernière, j'ai passé quelques jours dans le désert marocain avec ma femme et mes deux enfants pour fêter mes 40 ans. Nous avions un guide marocain pour toutes les excursions, fort sympathique au demeurant, avec lequel nous avons parcouru un bon millier de kilomètres en 4x4.

Alors que nous traversions un désert de pierres au sud de Ouarzazate, nous avons aperçu un beau varan en travers de la route. Immédiatement, le guide s'arrête et s'exclame "on va l'attraper !".

Moi, naïvement, je pensais que c'était pour le montrer aux enfants.

Ni une ni deux, on se gare, on cavale derrière le varan qui détale parmi les pierres, on finit par lui balancer une chemise sur la tête et à l'immobiliser sous un buisson (après un bon quart d'heure de course, quand même). Je ne suis pas du tout un expert en varans, mais il s'agissait visiblement d'un fort beau Varanus griseus, long d'un bon 70 cm. Ecailles ocres, œil orange, magnifique animal. A ce moment, je m'attendais à voir le guide l'attraper et le ramener vers le 4x4. Au contraire, il semblait en fait plutôt effrayé par la bestiole, et c'est moi qui ai fini par l'attraper. Je l'ai saisi délicatement par la nuque pour qu'il ne puisse pas me mordre, puis j'ai passé l'autre main sous son ventre pour ne pas le blesser en le soulevant (alors que le guide me conseillait de l'attraper par la queue !). Et, tout fier de ma capture, je suis revenu au véhicule pour montrer la bête à ma famille, avant de la relâcher.



C'était sans compter sur notre guide… Sitôt le varan capturé, il s'est mis à sauter de joie, en disant que grâce à ce lézard, il n'aurait plus de serpents dans sa ferme. En fait, il voulait le garder pour le mettre en captivité chez lui !

J'étais décontenancé… Si j'avais su qu'il avait l'intention de prélever cette espèce protégée, jamais je ne l'aurais aidé à l'attraper. Seulement voilà : j'étais désormais devant un homme infiniment plus pauvre que moi, avec des valeurs complètement différentes des miennes, lui-même avec une famille à charge, et qui plus est hôte dans son pays. Qu'aurais-je du faire ? Me fâcher et relâcher le varan, attitude qu'il n'aurait jamais comprise et qui aurait été interprétée comme impolie, voire insultante ? Lui faire la morale et lui parler protection des espèces, dans un pays où l'animal est un moyen de survivre et non un objet de loisir ? Ou, au final, ravaler mon désaccord et lui laisser le lézard…

Franchement, si nous avions été en France, j'aurais formellement refusé de garder le varan et je l'aurais immédiatement relâché. Mais là, au Maroc, j'ai cédé.

Grosse culpabilité. Ma fille (9 ans) n'arrêtait pas de me dire "Mais Papa, on va le relâcher le varan, hein ? C'est pas bien de le prendre !".

Dans ces moments-là, on n'est pas trop fier de soi.

Pour tenter de rattraper le coup, j'ai expliqué tout ce que je savais sur le maintien de ces bêtes, ce qui m'a au passage permis de mesurer l'étendue de l'ignorance et des superstitions qui entourent les reptiles dans ces pays-là. Non, les varans ne sont pas venimeux ; non, ils n'attaquent pas les chèvres ; non, on ne va pas le faire rentrer de force dans une cruche pour le transporter (on l'a mis dans un pantalon noué aux deux extrémités) ; oui, il faut le laisser au soleil et ne pas l'enfermer à l'intérieur ; non, ce n'est pas un iguane (notre brave guide ne connaissait même pas le mot "varan", pour lui tout lézard qui dépasse 20 cm est un iguane !) ; non il ne faut pas lui faire une piqûre pour l'apprivoiser ; etc. etc. J'ai quand même réussi à lui faire promettre que, si jamais le varan dépérissait et refusait de se nourrir, il le relâcherait dans le désert.

Au final, nous avons fini par passer à côté de sa ferme au retour, et j'ai pu constater qu'il avait déjà un Uromastyx, laissé en liberté dans un jardin à côté d'une piscine. Je n'ai rien dit, mais pour les deux lézards, je ne prédis pas une grande espérance de vie…



Voilà donc cette triste histoire, qui illustre bien le dicton selon lequel l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions : en voulant montrer un représentant de la faune reptilienne marocaine à mes gosses, j'ai involontairement contribué à un prélèvement illégal d'une espèce déjà menacée et devenue fort rare. Jamais je n'aurais du attraper cet animal, nous aurions du le regarder de loin et nous féliciter déjà d'avoir eu la chance d'en apercevoir un. Bref, j'ai fait tout le contraire de mes convictions et de ce pour quoi je me bats habituellement.

Je me sens un gros con. pale

Voilà quoi ; donc si d'aventure vous avez la chance de rencontrer l'un de ces magnifiques animaux lors d'un périple en Afrique du Nord, hé bien vous saurez quoi faire : PAS COMME MOI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clem



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions...   2012-05-26, 2:52 pm

dur choix en effet, personnellement je ne sais pas ce que j'aurais fait , la de suite bien confortablement installer sur mon siége d'ordinateur en France je dirais qu'il fallait refuser mais une fois dans le désert au milieu de gens pauvre gens qui ne connaitrons surement jamais le lux dans lequel nous vivons...ma réponse aurai pu être autre

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Enfer est pavé de bonnes intentions...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Enfer est pavé de bonnes intentions...
» bonnes adresses en belgique
» plantes bonnes ou pas ?
» Les bonnes habitudes
» Cinq bonnes raisons pour aller à Djerba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ESPACE DETENTE :: Presentation des Membres-
Sauter vers: